GESCHICKT Frédéric à Ammerschwihr

10 AL 116

Nouveau

Les Vins en biodynamie : Alsace, Riesling, Gewurztraminer, Pinot Blanc, Pinot Gris, Muscat, Pinot Noir, Sylvaner, Crémants, Pétillant de Muscat, Vins de terroir Grand Cru Kaefferkopf, Grand Cru Wineck-Schlossberg, Vendanges tardives et Sélections de grains nobles.

Domaine Geschickt  1 place de la Sinne 68770 Amerschwihr

tél : 03 89 47 12 54

Voir le site

Plus de détails

En savoir plus

Présentation

Nous sommes situés au cœur du vignoble alsacien, à Ammerschwihr. Au pied du contrefort vosgien, sur la route des vins d'Alsace, réputée pour ses grands vins et son excellent climat.

Une équipe de 4 personnes s’occupe toute l’année des différentes tâches liées aux vignes, au vin, et à la commercialisation au sein du domaine. Il compte 12 hectares de vigne, principalement sur le banc d'Ammerschwihr, ainsi qu'à Katzenthal.

L’ensemble du domaine est conduit en biodynamie, et tous nos vins sont certifiés AB et Demeter.

Histoire

La viticulture était une passion partagée depuis plusieurs générations dans chacune des familles des parents de Frédéric : Bernadette Meyer et Jérôme Geschickt, chacune issue du même village : Ammerschwihr.

Les raisins étaient vendus au négoce comme chez l'ensemble des vignerons du village où jamais il n'a existé de coopérative. Les exploitations étaient d'une superficie de 2 à 3 hectares. L'un des premiers à mettre son vin en bouteilles fut Jérôme Meyer, le père de Bernadette, vers 1950, dans la maison que l'on a investi aujourd'hui.

Jérôme et Bernadette habitaient alors la maison familiale Geschickt, rue du Cerf, exerçant là leur métier de vignerons. Ils décident de mettre leur production en bouteille en 1955. Petit à petit l'exploitation s'est agrandie avec de nouveaux terrains et l'achat de la maison Meyer en 1975 où ils s'installent.

Les deux garçons ont rejoint leurs parents dans l'activité, Christophe en 1981, Frédéric en 1992. Bien qu'officiellement en retraite respectivement en 1990 et en 1994, Jérôme et Bernadette sont restés très actifs au sein de l’entreprise pendant encore de nombreuses années. La mort de Christophe en décembre 2002 a imposé à tous un nouveau regard, une nouvelle organisation

Aujourd'hui Frédéric poursuit ce métier qui le passionne avec l'aide de trois autres personnes dont son neveu, Arnaud. La structure, depuis 1987 sous forme de GAEC, est devenue EARL. La superficie cultivée est maintenant de 12 hectares.

Philosophie

Depuis 1998, nous avons choisi un mode de culture en biodynamie. Cette reconversion, succédant à une longue période de culture conventionnelle, répondait à un besoin, à une recherche de mieux vivre. La culture dite conventionnelle, avec notamment les produits qu'elle utilise, ne correspondait plus à l'état d'esprit dans lequel nous évoluons.